Non, ne bâillonnez pas, non, ne bâillonnez pas, non, ne bâillonnez pas, ne bâillonnez pas, la bouche de l’homme. Afin qu’il use de la parole, afin qu’il se serve de la parole. Afin que vous compreniez pourquoi il vient au monde.

Gabriel ArestiGizonaren ahoa (Harrizko Herri Hau, 1971)

Les alphabets

L’alphabet donne la possibilité d’exprimer, à l’aide de peu de signes, tout ce qu’il est possible de penser. Chaque langue a son usage particulier de l’alphabet. Le système d’écriture alphabétique le plus connu est l’alphabet latin. L’alphabet basque compte 27 lettres.

“Dabillan harriari etzaika goroldiorik lotzen”(Axular, 1646)

Braille

Le Braille est un système de lecture et d’écriture tactile, conçu pour les aveugles. Le jeune Français Louis Braille, lui-même devenu aveugle suite à un accident, inventa ce système au XIXe siècle. Il s’agit du précurseur direct du code binaire.

“Pierre qui roule n’amasse pas mousse”

(Axular, 1646)Voir biographie

La langue des signes

Voir la vidéo

Braille

Code binaire

01000100 01100001 01100010 01101001 01101100 01101100 01100001 01101110 00100000 01101000 01100001 01110010 01110010 01101001 01100001 01110010 01101001 00100000 01100101 01110100 01111010 01100001 01101001 01101011 01100001 00100000 01100111 01101111 01110010 01101111 01101100 01100100 01101001 01101111 01110010 01101001 01101011 00100000 01101100 01101111 01110100 01111010 01100101 01101110 00001101 00001010

sms

dbln hrriri etzk grldiork ltzn

Citation extraite du livre “Gero”. Écrit en 1643 par Pedro Agerre, dit “Axular”. L’ouvrage “Gero” est l’un des plus grands classiques de la littérature basque.

Linguae Vasconum Primitiae

Impression du premier livre en Basque. 1545. Auteur: Bernat Etxepare.

Bernat Etxepare vécut dans la région de Saint-Jean-Pied-de-Port. Il vit le jour vers 1480 et mourut aux environs de 1545. Il fut curé de Saint-Michel et vicaire de Saint-Jean-Pied-de-Port. Son livre est un recueil de poèmes. La plupart sont inspirés par des thèmes religieux, mais on y trouve également de fiévreux chants d’amour, ainsi que des éloges du sexe et des poèmes sur son séjour en prison. Etxepare était convaincu de l’importance de l’œuvre qu’il était en train de réaliser. Les deux derniers poèmes de l’ouvrage expriment sa fierté devant cet ouvrage, le premier à être imprimé en langue basque. Encore aujourd’hui, ces poèmes sont fréquemment chantés.

Komunikazioa Inkomunikazioa

Hizkuntzak sortzeko gaitasuna da gizakiaren funtsezko ezaugarria. Lengoaiak egiten gaitu pertsona. Hizkuntzak, eta bere hizkera guztiak, gizakion adierazpide dira. Badena, izan zena, izango dena eta izan litekeena adierazteko balio dute. Baita izan ez litekeena ere. Garrasitik kanturako tartean, etengabe urratu zituen Mikel Laboak komunikazioaren eta inkomunikazioaren arteko mugak.

Biografia ikusi

Le système binaire

Dans le système appelé binaire, il est possible de conserver et de diffuser tout type de document en ayant recours uniquement aux chiffres 0 et 1. On utilise exactement le même code pour fixer les écrits, les images et les sons. Ce système est à la base des langages utilisés pour programmer les ordinateurs. À l’heure actuelle, l’ensemble des communications, des relations et des échanges à travers le le monde ont recours au code binaire. Une langue qui n’est pas utilisée en code binaire aura d’énormes difficultés à survivre.

01000100 01100001 01100010 01101001 01101100 01101100 01100001 01101110 00100000 01101000 01100001 01110010 01110010 01101001 01100001 01110010 01101001 00100000 01100101 01110100 01111010 01100001 01101001 01101011 01100001 00100000 01100111 01101111 01110010 01101111 01101100 01100100 01101001 01101111 01110010 01101001 01101011 00100000 01101100 01101111 01110100 01111010 01100101 01101110 00001101 00001010

La langue des signes

Les êtres humains communiquent également par signes. En combinant des signes qui équivalent à des sons et des mots, ils parviennent à construire des phrases. Les langages des signes sont multiples. Ils constituent un aspect important de la diversité linguistique. Ils sont utilisés pour la communication entre sourds-muets.

Mikel Laboa

Né à Donostia-San Sebastian en 1934, il mena de front sa profession de pédo-psychiatre et la création musicale. Il fut l’un des principaux auteurs-compositeurs en langue basque du XXe siècle, et il laisse une œuvre qui mêle la réappropriation de chants populaires, l’inspiration littéraire qui le conduisit à mettre en musique des poèmes de Bernardo Atxaga, Xabier Lete, Joseba Sarrionandia ou encore Gabriel Aresti, et la création de compositions expérimentales comme "Baga Biga Higa" ou la série de pièces intitulées "Lekeitio". Mikel Laboa est décédé en 2008.

Bernart Etxepare

Bernat Etxepare vécut dans la région de Saint-Jean-Pied-de-Port. Il vit le jour vers 1480 et mourut aux environs de 1545. Il fut curé de Saint-Michel et vicaire de Saint-Jean-Pied-de-Port.

Son livre est un recueil de poèmes. La plupart sont inspirés par des thèmes religieux, mais on y trouve également de fiévreux chants d’amour, ainsi que des éloges du sexe et des poèmes sur son séjour en prison.

Etxepare était convaincu de l’importance de l’œuvre qu’il était en train de réaliser. Les deux derniers poèmes de l’ouvrage expriment sa fierté devant cet ouvrage, le premier à être imprimé en langue basque. Encore aujourd’hui, ces poèmes sont fréquemment chantés.

Pedro Agerre, "Axular"

Né à Urdax (Navarre) en 1556, il fit sien le nom de sa maison natale (Axular). Après avoir été formé initialement au monastère de San Salvador, dans son village natal, il poursuivit ses études à l’Université de Salamanque, où il obtint un diplôme de Théologie.

Ordonné prêtre à l’âge de trente ans, il s’établit à Sare (Labourd) en 1600, et y demeura jusqu’à sa mort, en 1644. Un an auparavant, il publia “Gvero”, l’ouvrage qui, par la beauté et la qualité de sa prose, allait faire de lui un auteur fondamental dans l’histoire de la littérature en langue basque.